Tecnoservice s’est accordé une pause, l‘espace de 3 jours, à l’occasion de ses 50 ans.

La direction et le personnel de Tecnoservice se sont envolés dans le sud-ouest de la France du 13 au 16 septembre 2017, afin de commémorer la fondation de l’entreprise par André et Eliane Anstett en 1966. Cette pause récréative et culturelle a conduit les employés des 4 succursales à la découverte des joyaux de la Ville rose. Entre visites des trésors architecturaux, tout de brique bâtis, et des musées de la capitale occitane, ces 3 jours de voyage ont assurément contribué à renforcer la cohésion de Tecnoservice et à maintenir le climat de bon entente au sein du groupe.

Itinéraires à travers les monuments patrimoniaux et excursions dans des environnements plus techniques se sont agréablement mariés au gré du séjour. Le team Tecnoservice a eu le privilège de survoler les bancs d’assemblage du légendaire Airbus A380, l’avion de ligne le plus grand du monde ! Cette « virée aérienne » n’a pas manqué de raviver les esprits des techniciens et ingénieurs qui ont pris part au jubilé. Toujours dans les airs, les employés de Tecnoservice sont partis plus haut vers les étoiles en découvrant la Cité de l’Espace, son planétarium et ses modèles de machines spatiales.

Lors d’apartés plus historiques, les collaborateurs ont pu lever l’ancre pour une petite croisière fluviale, partant de la place de la Daurade qui borde la Garonne, puis le long du canal du midi. De même, une visite complète et commentée a révélé les secrets de l’emblématique Place du Capitole avec son bâtiment néoclassique de l’hôtel de ville, siège du pouvoir municipal depuis le XIIème siècle, abritant également un célèbre opéra. Les guides toulousains ont ensuite emmené les visiteurs helvétiques vers le Couvent des Jacobins, témoin exceptionnel du gothique méridional et demeure des reliques de Saint-Thomas d’Aquin. Une halte artistique était aussi au programme avec la contemplation des œuvres de la Fondation Bemberg.

Pourquoi Toulouse ?

Le choix de la destination est très vite ressorti. De par les origines françaises d’André Anstett, c’est en-effet pour une ville de l’Hexagone que la direction de Tecnoservice a opté dans l’idée d’y fêter son demi-siècle d’existence. Mis à part Paris (lieu d’anniversaire des 40 ans de la société), c’est Toulouse qui a fait l’unanimité au sein du conseil d’administration. Cette ville se démarque comme étant le premier pôle technico-scientifique de province (territoire français hors région parisienne) et en a fait un lieu de sortie idéal pour le groupe. La renommée aéronautique de Toulouse a aussi pesé dans la balance, car une des grandes passions d’André était l’aviation, pour laquelle il avait consacré bon nombre de ces week-ends, notamment à l’aérodrome d’Ecuvillens. Enfin, la ville du sud-ouest a été le lieu de résidence d’Alain Anstett (fils aîné de Nicolas Anstett et récemment diplômé, puis entré dans les rangs de Tecnoservice) qui y a obtenu un master I en énergétique de l’habitat en 2014. Un guide privilégié était alors sur place, à travers les méandres pavés du centre ville, pour orienter de temps à autre le personnel des 4 bureaux.

Des moments forts…

Nicolas Anstett, administrateur et directeur du siège social de la société, a pris la parole lors du dernier souper à l’hôtel Mercure de Saint-Georges, repas où le personnel a pu déguster le traditionnel « Cassoulet toulousain ». Ses mots ont principalement été teintés de reconnaissance envers tous les employés et directeurs, avec une allocution toute particulière sur l’histoire de Tecnoservice, de sa fondation à aujourd’hui.

 » Sur l’initiative de Louis Schaeffer et d’André Anstett, Tecnoservice SA fut créé en 1966 à Fribourg. […] Tecnoservice SA était le premier bureau d’études techniques CVSE du canton de Fribourg. Auparavant, tous les grands projets techniques étaient étudiés par des bureaux hors canton. Le bureau est d’ailleurs passé de 2 personnes (André et Eliane Anstett) à une vingtaine de personnes en 3 ans. […] En 1976, Tecnoservice devint Tecnoservice Engineering. […]

Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient… L’histoire de Tecnoservice est en cours d’écriture. […] Fort des mandats actuels, Richemont, Oassis, Vortex et bien d’autres, un bureau s’est ouvert à Crissier. […] C’est une aventure technique et humaine incroyable depuis 51 ans et, bien sûr, elle continuera pendant encore longtemps. Merci à tous pour votre collaboration et joyeux jubilé ! « 

Nicolas Anstett

Nicolas Anstett (entré en fonction en 1987) n’a pas manqué de remercier chaque employé de la société et, tout spécialement, les collaborateurs les plus fidèles :

  • André Anstett, président-directeur fondateur (1966) décédé en 2011,
  • Eliane Anstett (présente), présidente de 2011 à 2017 et  co-fondatrice (1966),
  • Patrice Anstett (présent), directeur de la succursale de Neuchâtel (entré en fonction en 1975),
  • Michel Anstett (présent), directeur de la succursale de Martigny (entré en fonction en 1988),
  • Evelyne Anstett (présente), secrétaire responsable de la succursale de Fribourg et de la comptabilité (entrée en fonction en 1989),
  • Colette Anstett, secrétaire responsable de la succursale de Neuchâtel (entrée en fonction en 1988),
  • Dorine Anstett (présente), secrétaire responsable de la succursale de Martigny (entrée en fonction en 1993),
  • Claude Defferrard (présent), technicien-projeteur sanitaire retraité (entré en fonction en 1967), qui a voué toute sa carrière à Tecnoservice,
  • Laurence Mazza (présente), secrétaire pour la succursale de Fribourg (entrée en fonction en 1989),
  • Georges Jegge (présent), technicien-projeteur en chauffage-ventilation,
  • Michel Agostinelli, ancien responsable du département électrique (1992-2002, puis 2007-2016).

Des remerciements particuliers ont également été adressés à :

  • Mohamed El Alami (présent), ingénieur HES, responsable de la succursale de Crissier (entré en fonction en 2011),
  • Eric Anstett (présent), technicien ES, chargé d’affaire en chauffage-ventilation-sanitaire (entré en fonction en tant qu’apprenti en 2008 et en tant qu’employé en 2013),
  • Thierry Anstett, étudiant HES en électricité (apprenti de 2008 à 2012),
  • Loïc Anstett (présent), étudiant HES en thermique du bâtiment (apprenti de 2010 à 2014),
  • Alain Anstett (présent), ingénieur EPFL, chargé d’affaire en chauffage-ventilation-sanitaire (entré en fonction en 2016 après plusieurs stages antérieurs au sein de Tecnoservice), ayant étudié à Toulouse entre son bachelor et son master.

voir historique complet